Kinésiologie et Cie


Lampe WaÏ-Qi

Un petit "bijou" à infrarouges qui nous vient de Chine.

Lampe à infrarouges, certes, mais... " pas que !!! "

La chaleur de longueur d'onde infrarouge est émise sur une plaque minérale recouverte de 33 minéraux, indispensables à l'humain, avant d'arriver jusqu'au consultant



Que fait la lampe Waï-Qi

Élaborée d'après la médecine traditionnelle chinoise (MTC) et le Qi Gong, c'est avec la physique quantique que l'on peut comprendre totalement le fonctionnement de cette lampe.

Activée par la chaleur, la plaque minérale émet un rayonnement électromagnétique dans une bande de fréquences compatible avec la fréquence et l’intensité des ondes électromagnétiques du corps humain (de 2 à 25 microns ).

Son action va aider à la libre circulation de l"énergie (Qi) et du sang (xue). Elle va les tonifier, les régénérer, les activer et ainsi favoriser la dispertion des stases de sang (qi-xue) et l'élimination des toxines.

Elle accélère la décomposition des cellules mortes et favorise leur régénération.

Elle renforce l'énergie correcte (Zheng Qi) en augmentant les capacités de défense de l’organisme et/ou d'adaptation.

Lors de tests scientifiques effectués sur Waï Qi, il a été noté que après l'application de cette lampe sur un liquide, des ions métalliques sont apparus, alors qu'ils n'y étaient pas auparavent. Le spectre émis dépend de la qualité du support.

L'émission de ce flux quantique décharge en cascade les éléments minéraux sous trois formes : élément simple, cristallisé et oxydé. Ceci va "booster" les facteurs enzymatiques, vitaminiques, protéïniques et ainsi ramènera le métabolisme au bon niveau.

Les cicatrisations seront accélérées.

Dans les hopitaux chinois, les brûlures (même au 3ème degré) sont traitées par la lampe, à une distance d'un mètre afin de ne pas envoyer de chaleur supplémentaire. Le travail se fait alors sur le corps éthérique.

La production d'hormones est aussi régularisée. Le travail sur les surrénales est très important pour les reins.


Haut de la page

L'application

sur le consultant se fait en 3 temps

- 1ère phase (jusqu'à 20 mn) : ouverture des voies de communication.

- 2ème phase (jusqu'à 20 mn supplémentaires) : tonification du Qi par apport extérieur.

- 3ème phase (au delà) : capacité de transformation du Qi. On entre dans le Yang. Les calcifications pourraient être détruites à ce niveau.

Depuis une quarantaine d’années, cette lampe est utilisée en Chine en milieu hospitalier et dans un cadre clinique, seule ou avec l’acupuncture, les massages et les cataplasmes, pour de nombreuses pathologies : troubles des appareils digestif, locomoteur, respiratoire, cutané ainsi que dans l'aide immunitaire. Son efficacité sur les articulations et les muscles est remarquable. Selon les sportifs, elle permettrait une meilleure récupération après l’effort et améliorerait la guérison des traumatismes. Les utilisateurs ressentent souvent une grande détente avec une chaleur réconfortante, enveloppante et pénétrante. La recharge énergétique est évidente sur le plan physique mais elle l'est égalementsur le plan psychique. Ainsi il est bon de faire la séance avec une intention.


Haut de la page

Rapport des études chinoises

La lampe Waï Qi renforce l’Energie et la circulation du QI, augmente l’énergie générale du corps, améliore l’immunité, stimule le thymus, détend les muscles et les tendons, active les collatéraux, réduit le stress, favorise l’élimination des toxines, renforce le système digestif, tonifie les reins, active la circulation dans les méridiens, renforce l’énergie du sang, relaxe et réconforte, accélère la décomposition des cellules mortes, active la régénération des tissus, stimule les défenses de l’organisme, renforce les capacités d’adaptation, accélère la récupération après l’effort.


Haut de la page

Indications officielles des hôpitaux en Chine

Angine de poitrine. Arthrite et rhumatisme. Arthrose, Capsulite de l’épaule. Cholécystite. Cicatrisation (blessures – opération). Constipation. Courbatures. Crampes et spasmes musculaires. Dépression. Dermatoses, Diarrhée – Constipation. Digestion paresseuse et troubles digestifs. Douleurs musculaires. Eczéma. Engelures. Fatigue. Gastralgie. Grippe. Hémorroïdes. Hépatite et affections du foie. Impuissance. Infections externes. Lumbago. Migraines. Céphalées. Neurasthénie. Paralysie faciale. Post-partum. Prévention des affections hivernales. Problèmes de disques vertébraux. Récupération des sportifs. Règles irrégulières et dysménorrhées. Rhume. Sciatique. Spasmes du diaphragme. Stress.

Précautions

Prévenir si l'on sait que la chaleur est une contre indication, le travail sera fait alors sur le corps éthérique, avec les mêmes résultats.
Si le consultant fait de l'hypertension.
Les personnes porteuses d'un pace-maker, de prothèse, doivent demander l'avis de leur médecin avant d'utiliser la lampe.
Maladies graves, qui nécessitent un avis et une supervision médical.

                                        Contre-indications
Cas spécifiques qui demandent une compétence médicale dans l’utilisation de la lampe tels que : fièvre, troubles de la tête, tuberculose, symptômes hémorragiques, périodes menstruelles.

                                        Petit historique
En 1970, le Dr Gou Wenbin, médecin chinois, fut nommé directeur d’une fabrique de céramique dans la Chine rurale. Il constata que les ouvriers qui travaillait au four, les pieds dans la boue, ne présentaient aucun problème rhumatismal, et avaient même une meilleure santé que leurs collègues des autres secteurs.
Après une enquète auprès des anciens ouvriers, le Dr Gou Wenbin découvrit que ceux-ci bénéficiaient également d’une santé et d’une longévité supérieure à la moyenne.
A l’aide d’un spectromètre, il découvrit que la pellicule noire qui recouvrait les murs était composée d’un dépôt complexe de 33 minéraux, selon 43 formes d’assemblages chimiques qui, sous la chaleur du four émettaient un rayonnement particulier dans la gamme des infrarouges.

Des chercheurs et physiciens chinois réussirent, en 1980, à reconstituer ce phénomène avec une plaque d’argile noire contenant 33 éléments minéraux essentiels au corps humain. Cette plaque circulaire était activée par un corps de chauffe émettant un rayonnement électromagnétique dans des longueurs d’ondes compatibles avec celles émises par le corps humain. La lampe était née. Elle fut améliorée au cours des 20 années d’expérimentations thérapeutiques qui suivirent en Chine.


Haut de la page



L'utilisation de la lampe Wai-Qi ne remplace
ni un diagnostic médical ni un traitement médical.

Copywrit : www.kinesiologie-et-cie.com     06.83.21.20.89
Accueil   Plan du site   Mentions légales